Prothèses Mammaires

« Ronde ou Anatomique : Push Up  ou Naturelle Nous trouverons ensemble la prothèse qui vous plaira. »


L’augmentation mammaire esthétique par pose de prothèses ou implants mammaires remplies de gel de silicone ou de sérum. 

C’est l’intervention qu’il vous faut  pour obtenir une poitrine qui corresponde à vos désirs. 

Cette intervention relève de la chirurgie esthétique, une prise en charge par l’assurance maladie n’est envisageable qu’en cas de malformations congénitales du sein (sein tubéreux)

Deux types d’implants mammaires sont disponibles en fonction de leur forme : 
  • les prothèses rondes pour obtenir un effet « push up » permanent.
  • Les prothèses anatomiques ou dites en forme de « poire » pour obtenir un résultat plus naturel ou que la peau est un peu relâchée. 
Les prothèses sont en général placée derrière la glande mammaire et derrière le muscle pectoral par des cicatrices dont la situation est choisie par la patiente après avis de son chirurgien. Elles peuvent être :
  • Au niveau du sillon du sein 
  • Autour de l’aréole en demi cercle
  • Axillaire : au niveau du creux sous le bras 
Le bonnet désiré  sera simulé  au cours de la consultation par des prothèses d’essai glissées dans le soutien-gorge pour laisser deviner la future silhouette.  La profondeur du bonnet correspond à la projection de la prothèse. 

Des photos de résultats « avant-après » seront visualisés lors de la consultation. 

Une mammographie est réalisée avant la chirurgie pour les femme de plus de 30 ans.

L’intervention a lieu au bloc opératoire sous anesthésie générale et dure en moyenne 1 heure. Aucun drain n’est mis en place. L’hospitalisation est en général d’une nuit mais peut être  d’une journée si la chirurgie est réalisée le matin. 

Un pansement de maintien est mis en place au bloc opératoire et la patiente achète à sa sortie un soutien-gorge de maintien pour qu’il soit parfaitement adapté à la nouvelle poitrine. 
Les traitements contre la douleur sont à prendre pendant une semaine et permettent un bon contrôle de celle-ci. 

L’activité sportive utilisant les bras est à proscrire pendant 45  jours, les activités de type footing peuvent être reprises doucement après la quatrième semaine. 
Le résultat final est obtenu au bout d’une période de 6 mois à 1 an.